Luminescence des Terres Rares

(Michel Bouffard, Thierry Duvaut, Jean-Pierre Jouart, Gérard Mary, Nathalie Trannoy)

Collaboration avec l’Institut Kurnakov de Chimie Générale et Inorganique de Moscou (Dr N.M. Khaidukov)

Collaboration avec le laboratoire de Physique des Rayonnements de l’Université d’Annaba (dirigé par le Dr Madjid Diaf)

Nous étudions spectroscopiquement de nouveaux cristaux dopés aux terres rares d’une part pour identifier les mécanismes d’excitation et de relaxation, étudier les processus d’addition de photons par transferts d’énergie ou par absorptions successives capitales pour les applications lasers, et d’autre part pour établir quel est le couple (cristal hôte-ion de terres rares et pourcentage de celui-ci) le plus adapté à notre application de thermométrie en particulier pour avoir un signal luminescent suffisamment important pour être détecté.

Une autre perspective envisagée est d’allier nos méthodes de luminescence avec nos techniques thermiques d’excitation aléatoire ou sinusoïdale à différentes fréquences en modulant l’excitation optique ou cathodique. Cela devrait nous permettre d’apporter des informations complémentaires sur les propriétés thermiques de nos cristaux.

La microscopie thermique permet de déterminer les propriétés thermiques telles que la conductivité thermique de couches minces ou de détails tels que les grains ou joints de grains et également de révéler des détails subsurfaciques. Après avoir étudié les propriétés thermiques macrocospiques de nos cristaux de type fluorure dopés aux terres rares à l’aide d’une méthode Photopyroélectrique, nous souhaitons maintenant analyser thermiquement ces matériaux sur une échelle plus fine (quelques centaines de nanomètres). Notre but est d’établir une cartographie des propriétés thermiques de nos échantillons afin de montrer l’influence de la méthode de dopage et du pourcentage de dopant sur ces propriétés thermiques. A l’aide de cette cartographie, nous pourrons également discriminer les zones dopées.

Actualités

  • 42ème congrès de la Société de Biomécanique 2,3 et 4 novembre 2017 Reims, France.
    JPEG - 211.3 ko