Surveillance des machines et des structures par analyse vibratoire

Dans ce sous thème six EC travaillent à plein temps, quatre à temps partiel ainsi qu’un demi IE. Les travaux abordés concernent la surveillance des machines par analyse vibratoire dans le cadre d’une maintenance prédictive des systèmes de productions. Cette sous thématique, initiée il y une quinzaine d’année, concerne la détection, le diagnostic et le suivi des défauts de composants mécaniques soumis à de la fatigue de roulement tels que les roulements et les engrenages. Les actions de recherches menées ont été :

  1. le développement de méthodes de détections précoce de défauts ;
  2. la restitution des sources vibratoires provenant de différents composants défectueux pour localiser et suivre les défauts potentiels ;
  3. le placement optimisé des capteurs sur les machines pour la détection et le suivi vibratoire ;
  4. la modélisation numérique et phénoménologiques de l’endommagement en fatigue de roulement afin d’estimer la durée de vie résiduelle des composants mécaniques ;
  5. le développement de capteurs de type capacitif intégrés pour la détection de défauts.

Une plateforme d’essais a été réalisée pour valider expérimentalement les différentes actions de recherche menées (financée dans le cadre du CPER SURVIB 2004-07). Cette plateforme com-porte plusieurs modules afin de reproduire en laboratoire des défauts mécaniques de machines tour-nantes. Différents contrats industriels ont été réalisés dans le cadre de cette sous thématique avec deux constructeurs automobiles (PSA et TOYOTA).

Banc SURVIB

L’ensemble de ces travaux de recherche a donné lieu à : une thèse soutenue en 2007 (finan-cement allocation du ministère+monitorat) ; 2 thèses en cours (soutenance 2010) ; une HDR soute-nue en janvier 2010 ; 15 publications dans des revues internationales ; 2 brevets, l’organisation d’un congrès international sur la surveillance des machine et des structures et plus une vingtaine de communications dans des conférences. Enfin de nouvelles collaborations autour du thème de la surveillance des machines par analyse vibratoire dans le cadre d’une maintenance prédictive des systèmes de productions se sont mises en place pendant cette période (entreprise ALTéAD ; labora-toire CReSTIC et le LACM-DTI de l’Université de Reims ; le pôle risque de l‘Université de Mons ; le laboratoire DYNAMO de l’Université du Québec).

Projets

  • 2011-2015 : Projet à Recherche Collaborative STEMP (Surveillance Technique Et Maintenance sur Pont roulant). L’intérêt scientifique porte sur la recherche de nouvelles techniques (capteurs de mesures, traitement du signal,...) permettant de diagnostiquer des composants fonctionnants en très faible vitesse (< 60 tr/min) et/ou en régime non stationnaire (vitesse et charge). Le projet STEMP fut cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Champagne-Ardenne avec le Fonds européen de développement régional.

Actualités

  • 42ème congrès de la Société de Biomécanique 2,3 et 4 novembre 2017 Reims, France.
    JPEG - 211.3 ko