Métrologie, développement de techniques instrumentales

  • Radiométrie photothermique infrarouge hautes fréquences :
    Un banc de radiométrie photothermique infrarouge (PTR) laser, à faible bruit et haute fréquence de modulation (jusqu’à 1 MHz) a été développé. Il permet d’avoir accès aux propriétés thermophysiques de volume à basse fréquence, aux propriétés thermo-optiques à moyenne fréquence et à la caractérisation des couches minces et de leurs interfaces à haute fréquence.
    Par exemple, la valeur de la résistance thermique d’interface entre une couche de cuivre (0,2-1 microns) et son substrat de carbone vitreux ou de diamant synthétique (deux cas extrêmes) a pu être estimée, dans le cadre d’un projet européen.
     
    Ce dispositif permet la caractérisation thermique de :
    • matériaux composites
    • couches minces
    • résistances thermiques d’interfaces
    • profils de propriétés de matériaux irradiés
  • Fil chaud 3ω :
    Une nouvelle configuration de sonde à fil chaud avec excitation modulée et détection à 3ω a été mise en place. Un algorithme a été construit pour l’extraction simultanée de la conductivité et de la diffusivité thermique de fluides (par exemple pour des nanofluides incluant des particules de Al2O3, TiO2 et des nanotubes de carbone). Un modèle analytique a été développé incluant des conditions aux limites variées (échanges localisés ou distribués).
    Les applications visées sont la mesure des propriétés thermophysiques par contact d’une sonde locale (SThM) ou par immersion du fil dans un milieu stationnaire, ou en anémométrie. La particularité du modèle est la conception modulaire qui utilise un coefficient d’échange en géométries cylindriques avec séparation des contributions conductives et convectives.

Actualités

  • 42ème congrès de la Société de Biomécanique 2,3 et 4 novembre 2017 Reims, France.
    JPEG - 211.3 ko